VOIR ICI AILLEURS

2011 http://fienne-easy.blogspot.com/
Notre micro-édition http://pisseauvent.blogspot.com

7 sept. 2014

"Time is not passing, ..."


Bouts "du" mur et d'une tour de contrôle déplacés, petites plantations, chaises, gravas et petite scène avec gradins - je vois bien le truc, d'ici peu, ce sera hype aussi ici, et faudra payer être simplement là, pour être cool, et ce sera normal.
En attendant, au présent, ce sont juste des bouts "du" mur et d'une tour de contrôle déplacés, des petites plantations, des chaises, des gravas et une petite scène avec gradins, de laquelle je me ramasse une giboulée impromptue (et pas mineure). 

25 août 2014

Qu'est-ce qui reste ? On appellerait ça spät Sommer

Großziethen



Où étaient les papillons ? Et les grillons ? 
Sur l'ancienne poubelle de la DDR à Berlin, le zéphir est lointain. 
Ils accompagnent la claque grise, 
car ce qu'il faut c'est passer et puis rester, 
parmi les papillons, les grillons et la bise.
Moi je reste, et je regarde, et le vent, le soleil
et les nuages, 
se posent sur mes couleurs et parfois d'autres gens 
passent.


11 juin 2014

Soleil, sueur et courants d'air


























2 Plage FKK. 
"Nous on est arrivés en 86, de Pologne. On l'a entendu parler, le français, avec la caserne juste à côté. Hé regarde, les plantes, les fleurs, tu les vois ? et cette petite avancée qui nous sert de terrasse, tout ça c'est nous qui l'avons fait ! Tu vois aussi là dans l'eau, le truc qui flotte ? Au fond y'a une bêche, comme ça on a toujours notre matériel pour arranger notre petit coin ! Nous on vient à n'importe quelle saison, et je me suis même baigné par - 10°C !"


6 juin 2014

Visages sages de vies dans le passage



Bezauberndt et ses acolytes

L'avenir n'appartient pas nécessairement à ceux qui commencent tôt, mais enfin ils étaient là, et moi j'étais là aussi, venue pour travailler des visages : c'est comme ça qu'on a pu réunir Bezauberndt, Jimmy l'écossais, Viktor Hugo (avec -entre autres- son énorme tatouage dorsal "Preussen") et moi tôt ce matin à la Boxhagener platz.

"Notre rencontre, c'est pas un accident, c'est le destin !" (Berndt W.)

(Berndt et Jimmy)
"- Tu peux lui parler en allemand elle comprend !
- Ouais mais c'est pour moi que c'est difficile maintenant !
- hahaha !"

(Viktor et Berndt)
"- Moi je dessine au microscope
- hahaha !
- mais si, c'est vrai, je fais tous les pores de la peau, les poils et tout, au crayon… au stylo… au fusain"




"La douleur je la ressens comme un orgasme" (Viktor Hugo)










4 juin 2014

Fahrrad - Lager - Brücke



Denkmalgeschützte Baracke 92B des ehemaligen Zwangsarbeiterlagers




3 Au Cortado